Poker en ligne

Lorsque l'on évoque ce jeu de cartes classique de casino qu'est le poker, on y associe inévitablement des images de casquettes, de whisky et de cigares.

Avec autant de variantes de ce jeu qu'il existe de types de whisky, le poker est devenu bien plus qu'un simple jeu de cartes : il est désormais une véritable institution.

Histoire

La plupart des joueurs de poker d'aujourd'hui ne connaissent guère que le texas hold'em. Mais il faut savoir qu'il existe de nombreuses variantes de poker depuis des époques aussi lointaines que la Chine ancienne et la Perse antique. Le poker éclata sur la scène européenne en France au 17e siècle, avec un jeu appelé poque, d'où est probablement tiré le nom actuel du poker.

Comme la plupart des jeux de casino modernes, le poker fut introduit aux Etats-Unis par les colons français. Joué uniquement à la Nouvelle-Orléans à l'origine, il se répandit ensuite dans l'ouest sauvage, où la population ne cessait de croître, avant de voir sa popularité exploser au cours de la guerre civile américaine dans les années 1860. C'est à cette époque que la plupart des règles et des versions actuelles du poker furent établies, y compris le poker fermé (draw poker), le stud poker et le straight poker.

Le texas hold'em fut lui inventé dans la ville de Robstown, située au sud du Texas, au début du 20e siècle. Mais il ne perça réellement qu'à son introduction dans un petit casino de Las Vegas appelé le Golden Nugger, en 1967. Deux ans plus tard, le Dune Casino organisa un tournoi de texas hold'em, et c'est à cette époque que ce jeu commença à attirer l'attention.

En 1970, les frères Binion firent l'acquisition de la Gambling Fraternity Convention, alors en difficulté, et lui donnèrent le nom de World Series of Poker (WSOP), qui constitue aujourd'hui le plus grand tournoi de poker au monde. Leur décision d'utiliser le texas hold'em dans le tournoi principal aura des répercussions pour toute l'industrie du jeu en ligne.

Grâce à WSOP et sa couverture télévisuelle, le texas hold'em devint la forme la plus populaire de poker dans le monde. Cette position fut renforcée avec l'arrivée de l'Internet à la fin du 20e siècle, qui permit au texas hold'em et au poker en ligne de pouvoir être appréciés par des centaines de millions de personnes à travers le monde.

Vocabulaire

Le dictionnaire suivant comprend des termes faisant partie du vocabulaire de base du poker et d'autres spécifiquement utilisés dans le texas hold'em.

Blinds (prononcés blindes en français) : mises obligatoires effectuées par les deux joueurs à la gauche du donneur ou dealer (le joueur immédiatement à gauche place la petite blind, tandis que le deuxième joueur à gauche place la grosse blind).

Bluff : tactique dans laquelle un joueur disposant d'une main faible mise et fait croire qu'il dispose d'une main forte dans le but de pousser ses adversaires disposant justement d'une main forte à se coucher.

Buy-in : valeur des jetons qu'un joueur doit acheter pour participer à une partie de poker.

Cartes communes : au texas hold'em, ce sont les cinq cartes distribuées face vers le haut pouvant être utilisées par tous les joueurs.

Cartes fermées : les deux cartes distribuées à chaque joueur et que les autres ne voient pas.

Couleur : combinaison formée de cinq cartes de la même couleur.

Flop : premier tour, au cours duquel trois cartes communes sont distribuées face vers le haut.

Paire : deux cartes de même valeur, comme par exemple une paire de 4 ou une paire d'as.

Pot : valeur totale des mises placées sur chaque main.

Quinte flush royale : suite à l'as dans une couleur, comme par exemple as, roi, dame, valet et dix de pique. C'est la meilleure main possible au poker, mais elle est très rare.

Rake : commission de la maison prélevée sur chaque pot. C'est ainsi que le casino ou le site gagne de l'argent.

River (parfois aussi appelée rivière en français) : c'est la cinquième et dernière carte commune distribuée.

Suite : main constituée de cinq cartes consécutives, peu importe leur couleur, comme par exemple valet, 10, 9, 8 et 7.

Tour d'enchères : les joueurs choisissent l'une des quatre options à chaque tour d'enchères, faire parole, suivre, relancer ou se coucher.

Turn : quatrième carte commune à être distribuée.

Règles

Une partie de texas hold'em commence avec le donneur, aussi appelé dealer, ou un joueur battant un jeu standard de 52 cartes. Le joueur à la gauche du donneur (désigné par le bouton), place la petite blind (mise minimum), tandis que le deuxième joueur à gauche du donneur place la grosse blind (au moins égale au double de la petite blind). Le donneur distribue deux cartes fermées à chaque joueur, en commençant par le joueur à sa gauche.

Le premier tour d'enchères commence par le joueur à la gauche de la grosse blind et continue dans le sens des aiguilles d'une montre. Les joueurs peuvent soit « faire parole », aussi connu sous le terme checker, (s'ils ont déjà égalé la mise maximum de la table), suivre (ajouter de l'argent dans le pot pour égaler la mise maximum), relancer (miser plus que la mise maximum) ou se coucher (quitter la main et perdre sa mise).

Lorsque le flop sort, le donneur « brûle » la carte face cachée du dessus du jeu et retourne ensuite trois cartes communes. Un autre tour d'enchères a lieu, en commençant par le joueur à la gauche du donneur. Vient ensuite la turn (quatrième carte commune), un autre tour d'enchères, la river (cinquième carte commune), et un dernier tour d'enchères, avant que les joueurs ne retournent et dévoilent ainsi leurs cartes. A la condition que deux joueurs au moins restent encore en lice.
Le gagnant est le joueur possédant la meilleure main de cinq cartes (en utilisant ses deux cartes fermées et les cinq cartes communes).

Les meilleures mains, dans l'ordre, sont :
Quinte flush royale : suite à l'as dans une couleur.
Quinte flush : main contenant cinq cartes consécutives de la même couleur.
Carré : main contenant quatre cartes de même rang plus une autre carte.
Full (parfois appelé main pleine en français) : main contenant trois cartes de même valeur et deux d'une autre même valeur.
Couleur : main contenant cinq cartes de la même couleur, mais de rangs différents.
Suite : cinq cartes consécutives de couleurs différentes.
Brelan : main dans laquelle trois des cinq cartes ont le même rang.
Double paire : main comprenant deux paires de cartes ayant le même rang, plus une autre carte.
Paire : main dans laquelle deux des cartes ont le même rang.
Carte haute : si personne ne gagne avec une paire ou mieux, la partie est alors remportée par le joueur disposant de la carte la plus élevée (en commençant par l'as).

Stratégie

Comme toutes les formes de poker, le texas hold'em est un jeu de réflexion dans lequel les mathématiques, le bluff et d'autres stratégies avancées peuvent vous aider dans votre quête de victoire. Pour les débutants, la chose la plus importante à connaître est la stratégie de base : que vos cartes soient bonnes à jouer ou que vous deviez vous coucher et attendre la main suivante.

En règle générale, si vous recevez deux cartes ne formant pas une paire dont la valeur individuelle est inférieure à 10, vos chances de gagner la main sont faibles. Si vous recevez une paire ou qu'au moins l'une de vos cartes a une valeur de 10 ou plus, il peut valoir le coup de rester dans la main en cours et de voir ce qui se passe. Il convient également d'analyser le coût/risque par rapport à la valeur de vos cartes et par rapport au montant à dépenser pour rester dans la partie. Parfois, il vaut la peine de miser un peu plus pour voir ce qu'il va se produire, tandis que d'autres fois il est préférable de se coucher sur une main et d'attendre de recevoir de meilleures cartes.

 

Conseils
• Ne jouez pas chaque main. Nous aimons tous la compétition (et spécialement les joueurs de poker), mais les lois de probabilité sont là pour rappeler qu'il est impossible pour un même joueur de remporter chaque main. Une fois que vous aurez joué suffisamment et acquis de l'expérience, vous saurez quand rester dans la partie et quand vous coucher.
• Ne continuez pas à jouer une main simplement parce que vous avez déjà investi du temps et de l'argent. Cette règle s'applique aussi bien au poker qu'à la vie réelle. Si vos cartes ne sont pas bonnes et que votre adversaire a fait exploser les enchères, il est préférable de considérer votre mise initiale comme perdue.
• Gardez votre calme. Les meilleurs joueurs de poker ne se mettent jamais en colère. Ils restent calmes, gardent la tête froide et les yeux sur la table et sur leurs adversaires.
Prenez note des cartes communes. Elles appartiennent à tout le monde. Donc si vous vous concentrez suffisamment, vous comprendrez non seulement votre meilleure combinaison potentielle de cinq cartes, mais aussi la meilleure combinaison potentielle de cinq cartes de vos adversaires.

 

 

Voir aussi

Oui ! Je veux être informé des promotions et bonus exclusifs et des actualités.